Soigner son alimentation avant les fêtes

Pour anticiper les excès causés par l’abondance de nourriture durant les fêtes, vous devez laisser le temps à votre organisme de se reposer en adoptant une alimentation plus équilibrée et allégée. Dans les quelques jours qui précèdent les repas de fêtes, vous devez consommer davantage de fibres pour améliorer votre digestion. Les fruits et légumes frais sont donc à consommer sans modération. Crus, en soupe, en bouillon ou cuits à la vapeur, les légumes vous offrent un bon apport en fibres, mais aussi en vitamines et en sels minéraux bénéfiques pour votre santé. Optez également pour des céréales complètes, et remplacez la viande rouge par la viande blanche et le poisson. Limitez toutefois les aliments transformés, trop gras et les sucreries pour éviter d’alourdir votre organisme avant les fêtes.

Purifier l’organisme grâce à l’hydratation

La boisson est un élément vital de votre cure d’avant-fête en prévision des excès. En buvant au moins 1,5 litre d’eau par jour, vous débarrassez votre organisme des toxines accumulées. En dehors de l’eau plate et de l’eau gazeuse, les boissons comme les jus de fruits sont à privilégier pour préserver l’hydratation du corps tout en lui apportant les vitamines nécessaires. Les boissons chaudes comme le thé vert, les tisanes au citron, au thym ou à la menthe fraîche vous permettent également de stimuler votre système digestif. En revanche, les excitants comme le café, l’alcool et les sodas sont à éviter.

Bougez pour éliminer les toxines

La préparation physique aux repas de fêtes passe aussi par la pratique de sports modérés. Il vous suffit d’une demi-heure de marche par jour pour augmenter la transpiration et permettre à l’organisme d’évacuer les toxines. Ainsi, vous optimisez les résultats de votre cure tout en brûlant vos calories superflues.